« Ferrari-Sarkozy : Rien de tel qu'un bon coup pour faire parler de soi | Accueil | Betancourt : vous trouvez que cela ressemble à une vidéo ? »

Commentaires

ArnaudH

Oui en effet, Villepinte (et le vote de tous les amendements des nouveaux statuts du MoDem) a redonné des couleurs oranges aux adhérents (cf. blogosphère MoDem et notamment le webjournal France Démocrate) - ils attendaient cela depuis 6 mois!

Sur l'alliance avec l'aile strauss-khanienne du PS, tout laisse penser qu'elle devrait se faire (comme disait Rocard, il n'y a plus rien qui sépare les sociaux-démocrates des démocrates chrétiens) mais le préalable doit être un débat interne (ou éclatement interne) au PS sur leur future stratégie électorale... sinon ce sera des ralliements au compte-goutte.

Bref, rien ne semble possible à court terme et le MoDem ne devrait pas profiter ostensiblement de la faiblesse du PS pour le moment... (si ce n'est peut-être dans les médias qui donnent une place croissante à François Bayrou - ne serait-ce que pour démontrer la perte d'effectifs MoDem face la stratégie "d'ouverture" de Sarkozy).

Par contre je te rejoins sur le long terme (3 ans et plus): la seule carte sur laquelle va pouvoir jouer le MoDem pour contrer l'UMP est le rassemblement avec les modérés du PS (à l'image de ce qu'ont réussi Romano Prodi et Walter Veltroni avec le le PD).

Cyceron

ArnaudDh,

Villepinte a donc été roborratif pour les jeunes du Modem, et les statuts semblent désormais plus conformes à un mode de fonctionnement démocratique, j'en prends bonne note et me réjouis de ce progrès de la démocratie. :o)

Mais que penses-tu de l'alliance "à la carte" (gauche droite) aux municipales qui a l'air de se dessiner ? Pour ma part, Je crois qu'il y a là un frein qui risque d'obérrer les chances d'alliance futures du Modem avec la gauche modérée, rejetant une fois de plus le centre dans les alliés "naturels" de la droite. Qu'en penses-tu ?

Un reproche historiquement justifié que les électeurs de gauche font aux centristes et que l'on a bien entendu durant les présidentielles.

Ne crois-tu pas par ailleurs, qu'il y ait un mensonge, au mieux une candeur incroyable, à décréter la fin des clivages ? De même que le milieu absolu n'existe pas, on penche toujours d'un côté, aussi faible que soit cette inclinaison (-nation) ? Même si cette préférence peut se faire avec une certaine souplesse idéologique, en pratique ?

Les frontières se sont certes estompées entre la droite et la gauche modérée sur les questions économiques, ce que constatent Rocard et Jospin. Elles sont encore fortes en termes philosophiques (ex : liberté ou solidarité), et sur les questions d'ordre socio-religieuses par exemple (évolution des moeurs, laïcité...).

Je serais heureux de recueillir ton sentiment sur ces points.

Bien cordialement

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

C'est quoi BenitoReport ?


  • Br_30 Pour contacter le responsable du blog, envoyez un e-mail à
    benoit.campagne@yahoo.fr

    Les bannières du blog sont signées Mirjam.

    Abonnez-vous à ce blog

    http://www.wikio.fr

    Citez ce blog sur Facebook

Recherchez dans le blog


Réclame